mercredi 3 février 2016

FIRST WING SAIL: C CLASS CATAMARAN SPRINTER 1964 - 1er MAT-AILE EN CLASSE C : SPRINTER en 1964

SPRINTER 
PREMIER CLASS C A MÂT-AILE



Les mâts-ailes sont désormais la norme dans la Coupe de l'America, comme dans la Petite Coupe de l'America. Dès le début de cette dernière, en 1961, la surface de voilure des catamarans (300 pieds carrés, soit 27,87 m2) prend aussi en compte la surface du mât. C’est ainsi qu’en 1964 apparaît en compétition le premier mât-aile sur le Class C américain Sprinter, dont voici l’histoire en illustrations. Une première !

Par François Chevalier

Sprinter : plan de voilure dans sa version 1962 © David W. Hubbard
George Patterson est depuis toujours intéressé par les multicoques. Ici, son premier trimaran, en 1946

Le premier Class C (25 pieds x 14 pieds x 300 pieds carrés) muni d’un mât-aile est Sprinter, construit en 1962 et modifié en 1964 pour recevoir ce nouveau gréement. Conçu par l’architecte américain George Washington Patterson V (1925-2014), descendant d’une longue lignée de politiciens et d’ingénieurs, Sprinter ne parvient pas à se sélectionner en tant que challenger de la Petite Coupe de l’America 1964.
Sprinter : plan de voilure, version 1964, avec son mât aile © François Chevalier

Le championnat nord-américain de 1964 qui se déroule à partir du 2 août réunit 44 catamarans, dont 11 Class C, dans le Long Island Sound, devant Stamford. 

George W. Patterson en 1964 au Stamford YC et un échantillon de son mât aile pour en montrer la construction. © Photo Edward F. Cotter
Parmi les onze bateaux se trouve un trimaran dessiné et construit par Meade Gougeon – dont nous reparlerons prochainement - et deux Shark de série, catamaran de 20 pieds (6,09 m) conçu par le Britannique MacAlpine Downie en 1959.

Sprinter en 1964 au sec, pendant les championnats nord-américains © D.A. Bamford

Shark
Catamaran repliable
Architecte : Rod MacAlpine Downie et Dick Gibbs
Premier modèle : 1962
Longueur hors tout : 6,09 m
Longueur à la flottaison : 5,43 m
Largeur : 3,05 m
Largeur d’une coque : 0,54 m
Tirant d’eau : 0,76 / 0,16 m
Tirant d’air : 9,34 m
Poids : 136 kg
Surface de voilure : 25,5 m2
Construction : Bois moulé   

Shark 20 1962 Sail Plan & Lines © François Chevalier


Sprinter (US8), se classe deuxième, derrière Sealion (US17) des frères David et Jerry Hubbard. 

Sealion
Classe C, numéro de voile : US 17
Propriétaire : David et Jerry Hubbard, Stamford, Conn., USA
Architectes : David et Jerry Hubbard
Constructeur : David et Jerry Hubbard
Gréement : Cat-boat
Lancement : 1964
Caractéristiques : 25 pieds x 12,25 pieds x 300 pieds carrés
Soit : 7,62 m x 3,73 m x 27,87 m2
Poids : 282 kg
Matériaux de coque : Sandwich polyester mousse de polyuréthane, cloisons en CP
Bras : CP
Pont : Dacron
Mât : Pivotant en aluminium
Bôme : Spruce
Safrans : Acajou
Observations :
Dave et Jerry Hubbard ont effectués des essais sur modèles dans la marina locale, avec une perceuse et du fil de pêche.

Sealion 1964 Sail Plan © François Chevalier
David et Jerry Hubbard en aout 1964 à Stamford. Photo Edward F. Cotter
Le troisième est le nouveau catamaran de Van Alan Clarke, Beverly II gréé en cat-boat avec un mât souple, des dérives orientables et des safrans relevables à travers les coques.

L’Australien Lindsay Cunningham est venu avec son Quest pour évaluer les progrès des Américains ; il réussit une belle performance en se plaçant en tête plusieurs fois. 

Quest 1963 © François Chevalier

Quest
Classe C, numéro de voile : KA 8
Propriétaire : Charles H. Cunningham
Architectes : Charles et Lindsay Cunningham
Constructeurs : Charles et Lindsay Cunningham, Moulded Products
Lancement : 1963
Longueur : 7,49 m
Bau : 4,26 m
Surface de voilure : 27,87 m2
Matériaux de coque : stratifié polyester
Bras : CP, profil de mât sur l’avant
Pont : toile   

Lindsay Cunningham s’inspirera du mât-aile de Sprinter pour son Quest II (KA8) en vue du défi 1965, avec cependant une surface d'aile deux fois moins importante.

Quest II 1964 © François Chevalier

Quest II
Classe C, numéro de voile : KA 8
Propriétaire : Charles H. Cunningham
Architectes : Charles et Lindsay Cunningham
Constructeurs : Charles et Lindsay Cunningham
Lancement : 1964
Longueur : 7,60 m
Bau : 4,26 m
Surface de voilure : 27,87 m2
Matériaux de coque : CP, plis de 4 mm, et fonds en sandwich polyester nid-d’abeilles.
Bras : profil aluminium
Trampoline : filet de pêche en Térylène
Mât-aile : CP, pivotant


La sélection officielle pour définir le challenger de la Petite Coupe 1964, organisée par la Eastern Multihull Association, a lieu la deuxième semaine d'août, au Stamford Yacht Club. Sealion y confirme sa supériorité. Il est intéressant de savoir que ses coques sont issues d’études en bassin menées par ses concepteurs – en comparaison avec celles de Sprinter. Les modèles des coques, conservés par David Hubbard, ont servi à la reconstitution des plans présentés ici.    

Sprinter dans sa version 1964 - Plan de formes © François Chevalier
George W. Patterson était l’auteur en 1960 d’un catamaran bon marché, le Wisker, puis l’année suivante du Scamper de 3,65 mètres de long – qui a connu un certain succès –, construit en polyester avec un cockpit en contreplaqué dans sa première version. En 1965, il développe le Catfish de 4 mètres, entièrement en polyester, dont 900 exemplaires sont construits la première année.

Publicité pour le Catfish de George W. Patterson. Construction Alcord
Patterson a également conçu deux challengers pour la Petite Coupe 1966, Gamecock (US35) et de 1972, Weathercock (US53). Leurs noms (coq de combat et girouette, en français) seraient associés au poulailler qui servait alors de chantier naval !

Gamecock 1966 © François Chevalier
Gamecock 
Classe C, numéro de voile : US 35
Propriétaire : Robert (Bob) Shields, Darien, Conn., Etats-Unis
Architecte : George W. Patterson, Old Lyme, Conn., Etats-Unis
Gréement : mât-aile de 7,50 m2 et grand-voile lattée
Constructeur : George W. Patterson, Etats-Unis
Lancement : 1966
Caractéristiques : 25 pieds x 14 pieds x 300 pieds carrés
Soit : 7,62 m x 4,27 m x 27,87 m2
Barreur : Robert (Bob) Shields, Darien, Conn., Etats-Unis
Equipier : James (Jim) Bonney, Milton, Mass., Etats-Unis
Matériaux de coque : stratifié polyester
Bras : profil aluminium
Trampoline : Dacron
Mât-aile : pivotant en CP
Rail d’écoute de grand-voile demi-circulaire de 6 mètres en aluminium

Weathercock 1966 © François Chevalier
Weathercock
Classe C, numéro de voile : US 53
Propriétaire : Henri (Harry) Noble, New Canaan, Conn., Etats-Unis
Architecte : George W. Patterson, Old Lyme, Conn., Etats-Unis
Gréement : mât-aile de 7,50 m2 et grand-voile lattée
Constructeur : George Patterson, Etats-Unis
Lancement : 1966
Caractéristiques : 25 pieds x 14 pieds x 300 pieds carrés
Soit : 7,62 m x 4,27 m x 27,87 m2
Barreur : Chuck Millican, Roton Point Sailing As., Etats-Unis
Equipier : Jack Evans, Roton Point Sailing As., Etats-Unis
Matériaux de coque : panneaux de CP 3 mm
Bras : profil aluminium
Trampoline : Dacron
Mât-aile : pivotant en CP
Rail d’écoute de GV demi-circulaire en aluminium 

Extrait d'article de Yacht Racing, juillet 1974, avec George Patterson & son fils présentant son invention, l'AerOcycle
L’architecte se distinguera par quelques brevets, dont certains systèmes de relevage de safran ou de dérive toujours employés aujourd’hui, et d’un essai de vélo à voile, l’AerOcycle, produit dans les années 1970.
L'AerOcycle sans son gréement...